10 Ma

  • Dans News
Formation des formateurs

Formation des formateurs

Formation des formateurs 


Préoccupée par l’amélioration de la qualité des activités d’enseignement -apprentissage au sein de son institution,  la nouvelle Direction Générale de l’Institut Supérieur des Sciences de l’Education (ISSEG) fait de la formation de ses formateurs, aux 2ème et 3ème cycles universitaires, un objectif prioritaire. 


Ces types de formations, relevant de la compétence du  DGA chargé de Recherche, nous avons interrogé le titulaire du poste, Pr Mamadou Cellou DIALLO, qui nous fait part des mesures envisagées par la Direction Générale à propos. Au nombre de ces mesures, figure en bonne place l’ouverture du Service des Etudes Avancées dans l’optique de booster la mise en œuvre de plusieurs programmes de masters, devant conduire progressivement vers une école doctorale dédiée aux sciences de l’éducation ». Dans ce cadre et à l’urgence, affirme-t-il, qu’il est prévu d’ouvrir, en plus des masters professionnels actuellement en vigueur, d’autres dans les domaines de l’administration scolaire, des mathématiques, de l’animation pédagogique, etc.


Pour ceux des formateurs de l’ISSEG, inscrits dans des programmes de master ou des thèses de doctorat dans des universités guinéennes ou étrangères,  Pr Cellou rappelle : « qu’à sa prise de service, l’urgence était d’obtenir de chaque  formateur, faisant partie de ce groupe, un rapport d’étape qui devait lui permettre d’élaborer une stratégie efficace d’accompagnement ». Les rapports produits ont permis d’identifier les programmes et institutions de formation, ainsi que l’année de démarrage, la durée prévue et éventuellement le retard enregistré. Ces rapports ont également permis de comprendre le niveau atteint par rapport au cheminement dans le programme, de cerner les difficultés rencontrées et les attentes  à l’endroit l’ISSEG.


En se fondant sur ce diagnostic, le DGA-Recherche a réussi à positionner chacun des impétrants sur une tranche de la subvention, en vue de son assistance financière, en tenant compte du plafond attribué à cette ligne de crédit. Ils sont distribués entre la dernière tranche de 2017 et les deux premières de 2018, et cela en fonction des échéances et des enjeux constatés.


Les possibilités financières étant limitées, le DGA-Recherche n’envisage la prise en charge d’autres formateurs qu’à compter de la rentrée universitaire prochaine, avec l’espoir que d’ici là, certains de ceux qui sont en cours de formation auront réussi à compléter leurs programmes.


Pour terminer, il faut souligner que ces enseignants-chercheurs en cours de formation fréquentent majoritairement le Master formation de formateurs dans l’espace francophone de l’ISSEG,  l’école Doctorale de UGLC- Sonfonia, l’Université  Cheick Anta DIOP de Dakar et des Université européennes, notamment en France (Univ Lille3) et en Belgique.  


Alpha Oumar Diallo, webjournaliste www.isseg-gn.org, Tel : 621 80 34 54