12 Mai

  • Dans News
FORUM DE L’ETUDIANT GUINEEN 2018

FORUM DE L’ETUDIANT GUINEEN 2018

FORUM DE L’ETUDIANT GUINEEN 2018


La deuxième édition du forum de l’étudiant guinéen a été lancée au  palais du peuple ce 10 mai.


Il est organisé par le Ministère  de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et celui l’enseignement technique et de la Formation professionnelle.


C’est le président de la République, Pr Alpha CONDE devant les membres du gouvernement et corps diplomatiques qui  a procédé à la cérémonie d’ouverture de la deuxième édition du forum de l’étudiant guinéen.  Dans son allocution, il adressa des souhaits de bienvenus à l’assistance et annonça quelques réformes en cours dans l’enseignement : «  le recrutement des enseignants désormais sera limité aux sortants de l’ISSEG et des ENI, les cours d’Anglais et d’Informatique seront obligatoires dès le primaire, les enseignants après la biométrie seront réévalués. Nous voulons que notre système éducatif soit un modèle dans la sous-région. Nous sommes décidés de mettre les étudiants dans toutes les conditions nécessaires de formation » a-t-il promis.


Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Excellence Abdoulye Yero BALDE dans le même sillage que le président CONDE annonce : «  la qualité de la formation est notre préoccupation. Les Universités de Sonfonia, de Labé et de Boké connaitront bientôt  une extension. Déjà, plusieurs accords ont été signés avec des universités étrangères dont l’Institut Polytechnique de Paris » a-t-il déclaré en substance.


Pour le  président des étudiants de Guinée Amadou DIALLO, après avoir remercié le gouvernement pour les réformes engagées dans le secteur éducatif et de l’intérêt qu’il place en cette 2ème édition signifia que cette occasion  permettra de défendre les intérêts de la communauté scolaire. 


Pour le compte de la 1ère journée, 3 conférences ont été animées en Panel par les spécialistes guinées et étrangers.  Le thème qui a fait l’objet de la 1ère conférence est l’Insertion socioprofessionnelle des jeunes diplômés. Les panelistes ont conclu qu’il faut identifier les entreprises ; un seul diplôme serait insuffisant par conséquent il faut être polyvalent.


La deuxième conférence avait pour thème : les Grandes réformes de l’éducation nationale. Mr Harouna BERETE, conseiller du 1er Ministre, Mr Seny SYLLA conseiller du Ministre de l’Enseignement Supérieur , Dr Akoye Massa ZOUMANIGUI, Directeur Général de l’Institut Supérieur des Sciences de l’Education de Guinée (ISSEG)…étaient les panelistes. Les idées concluantes ont porté sur la formation des formateurs, le recrutement des enseignants-chercheurs à partir du diplôme de doctorat, ne sera enseignants désormais  que les sortants de l’ISSEG et des ENI, l’évaluation du LMD pour l’adéquation de la formation/ emploi.


 Le 3ème panel a porté sur les formations d’avenir dans les secteurs porteurs comme les Mines, l’Energie et l’agriculture. Une invite a été faite aux étudiants pour la maîtrise  des métiers liés à ces dits secteurs tels que :l’Environnement, la réhabilitation, les NTIC, le transport, le contrôle de laboratoire, l’électricité, l’électromécanique, l’exploration, le raffinage, la distribution…à cet effet, les compétences  Génie civiles, commerciales et informatiques s’avèrent indispensables.


Cette première journée finie  dans un climat d’ambiance mais très sécurisée et avec la prestation du groupe artistique de l’Institut Supérieur des Arts de Guinée. Tant vaut l’école, tant vaut la nation dirait-on. Bonne chance aux étudiants de Guinée.


Par Tamba KAMANO 620 712 457