10 Mai

  • Dans News
FORUM DE L’ETUDIANT GUINEEN : Dr Akoye Massa ZOUMANIGUI, Directeur Général de l’ISSEG est Paneliste

FORUM DE L’ETUDIANT GUINEEN : Dr Akoye Massa ZOUMANIGUI, Directeur Général de l’ISSEG est Paneliste

FORUM DE L’ETUDIANT GUINEEN : Dr Akoye Massa ZOUMANIGUI, Directeur Général de l’ISSEG est Paneliste de la deuxième conférence qui avait pour thème « Les grandes réformes de l’éducation nationale».


Le Directeur Général en compagnie de ses pairs conférenciers ont passé en revue les faiblesses du système éducatif guinéen, puis ont proposé des approches de solutions avant d’analyser les reformes déjà engagés et ceux encours pour la qualification de l’éducation nationale.


Dans son intervention, Dr ZOUMANIGUI insiste sur le renforcement des compétences des formateurs et la rigueur sur l’enseignement dès le primaire afin de donner un prérequis nécessaire pour les classes supérieures. Pour lui : « il y’a lieu de réfléchir sérieusement sur le recrutement des enseignants au niveau du primaire (instituteurs) pour que le produit obtenu pour le secondaire soit un produit capable d’appréhender son environnement, capable de comprendre les enseignements qui vont être donnés depuis la 7ème année jusqu’au lycée ». Pour corriger l’insuffisance des instituteurs, le Directeur Général pose le problème des PEN (Professeurs d’Ecole Normale) et des CPMF (Conseillers Pédagogiques Maitres Formateurs) et s’interroge : « Ceux qui sont formés à l’ISSEG depuis Manéah comme PEN sont pratiquement à la retraite. S’il y en a qui sont encore dans le système, on les compte au bout des doigts. Pourquoi nous avons rompu avec la formation des PEN ? On a détourné cette formation… elle n’a pas connu une certaine évolution. Je crois dans les grandes réformes, c’est bien évidement prévu. Alors les Professeurs d’Ecole Normale vont être recrutés… cette année même il doit y avoir un recrutement ».


Le directeur General de l’institut Supérieur de Sciences de l’Education de Guinée pense qu’il y a lieu de poser le problème de formation des formateurs de façon générale. Dr Akoi Massa ZOUMANIGUI nous confie : «  depuis l’arrivée du Professeur Alpha CONDE, l’une des préoccupations de l’enseignement supérieur en passant par le ministère de l’éducation Nationale, et le ministère de l’enseignement technique, c’est de vraiment former les formateurs. Et pour procéder à la formation des formateurs, il faut des moyens. Mais aussi à ce niveau, je crois qu’il faut avoir le courage de peindre la situation. Quel équipe d’enseignants faut-il former pour qu’on change d’un niveau A pour un niveau B, pour qu’on change d’un niveau B pour un biveau C ? Alors le grand travail qu’on doit abattre, il est dans le camp encore une fois, c’est vrai des décideurs, c’est vrai des encadreurs, des différents cabinets du système éducatif mais aussi, il est dans le domaine de nous autres qui sont formateurs au niveau des universités ». Le DG estime que ce panel doit amener les conférenciers à échanger pour mieux outiller les décideurs afin d’atteindre les objectifs visés.


 


Décrypter par :


Alpha Oumar DIALLO, Tem : +224 621 803 454 ; Email : alphafria@gmail.com