24 Avr

  • Dans News
Jeux de universitaires 2018 : l’ISSEG est dans la zone A de Conakry

Jeux de universitaires 2018 : l’ISSEG est dans la zone A de Conakry

Jeux de universitaires 2018 : l’ISSEG est dans la zone A de Conakry


 L’équipe de l’ISSEG a bouclé les préparatifs pour cette 4ème édition de compétition inter université.


A la marge d’une conférence de presse organisée le jeudi dernier à Conakry, la commission d’organisation des jeux universitaires en présence des Ministres de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, M. Abdoulaye Yéro Baldé ; celui des sports, Sanoussy Bantama Sow et de la communication, Rachid N’Diaye a procédé à la composition des zone par tire au sort ; tous ont exprimé leur volonté d’accompagner les initiateurs pour le bon déroulement  de ce tournoi. Ils ont également invité les équipes à privilégier l’esprit de fair-play le long de ladite compétition.


L’équipe de l’ISSEG se retrouve dans la poule A/zone de Conakry. Elle en découdra le cuire rond avec Gamal, UGLC de Sonfonia, l’Institut Supérieur des Arts et celui du Tourisme sur le stade Kabinet KOUYATE de Matoto.


Selon les organisateurs, ce tournoi se jouera en mode triangle et  la poule B regroupera les universités privées de Kofi Annan, UNC, Mercure Internationale, Roi Mohamed 6 et NUIC. Ces dernières se confronteront  sur le terrain de l’université de Sonfonia. Les zones de Kindia, de Kankan ne seront pas en reste, les universités de l’intérieur s’y retrouveront pour les mêmes objectifs.


Pour le Sélectionneur de l’ISSEG, M. Soumaré : « nous avons mis un terme aux préparatifs, les 23 devant représenter l’ISSEG sont connus. La Direction quant à elle s’est engagée  et a pris toutes les dispositions pour accompagner son équipe. Pour cette fois ci, les joueurs doivent faire un sursaut d’orgueil pour aller plus loin avec la compétition » a-t-il invité ses poulains.


Pour l’heure, l’espoir est permis et bonne chance à l’équipe des futurs professeurs des  collèges et lycées de Guinée : dirait-on, développer l’esprit saint dans un corps saint.


Par Tamba KAMANO et Alpha Oumar DIALLO


web-journalistes pour le www.isseg-gn.org