09 Mai

  • Dans News
JEUX UNIVERSITAIRES DE GUINEE : l’ISSEG termine 3ème avec les mêmes points que le 1er et le 2ème ! Le retour sur un match très mouvementé et rempli de suspenses.

JEUX UNIVERSITAIRES DE GUINEE : l’ISSEG termine 3ème avec les mêmes points que le 1er et le 2ème ! Le retour sur un match très mouvementé et rempli de suspenses.

JEUX UNIVERSITAIRES DE GUINEE : l’ISSEG termine 3ème avec les mêmes points que le 1er et le 2ème ! Le retour sur un match très mouvementé et rempli de suspenses.


Le choc entre l’Institut Supérieur des Sciences de l’Education de Guinée et l’Université Gammal Abdel Nasser de Conakry, en série Garçon, s’est joué au stade Kabinet kouyaté de matoto, ce lundi. Dans l’autre match de formalité en série fille,  l’UGANC a juste fait une victoire d’honneur au dépens des Enseignantes.


Dans le premier match qui a opposé les filles, c’est l’équipe de Gammal qui s’est montré plus agressive dès l’entame. Le dossard 18 de l’UGANC Batchily Kaindé Sissi, suite à une contre-attaque trompe la gardienne des buts en menant au marquoir un but à zero, à la 5ème minute. Un score qui n’a pas changé jusqu’au coup de sifflet final, malgré la multiplication des assauts des joueuses de l’ISSEG. Ces deux équipes quittent la compétition en phase préliminaire, tandis que l’UGLCS et l’ESTH se qualifie en phase finale.


Dans le choc tant attendu en serie garçon, c’est l’ISSEG qui s'est montré plus menaçant. Dès la 6ème minute, le capitaine Wowo Malomou manque une occasion nette de but dans la surface de réparation de l’UGANC. Le match redevient équilibré jusqu’à ce qu’un autre joueur rate une autre occasion à la 20ème minute. Du côté de Gammal, la réplique ne tarde pas à venir par l’entre-jambe de Amara Cheick Diaye. La pression et le danger s’accentuent dans le camp des Enseignants. Deux coups-francs dangereux sont obtenus par l’université mère, respectivement à la 24ème et 26ème minute. Le gardien écarte momentanément le danger en mettant le ballon en corner. Rapidement exécuté, le cafouillage profite à Laye Sekou kourouma, numero 7 de Gammal, qui était oublier par la défense, ouvre le score à la 27ème minute. La réponse ne tardera pas à venir. L’ISSEG revient en contre-attaque et profite de la montée de la defense adverse. Une faute sur le jeune prodige de l’ISSEG Mouctar Gakou dans la surface de réparation, l’arbitre indique le point de penalty. Un penalty qu’il transforme lui-même par un contrepied parfait. Un but partout, c’est le score de la pause.


A la deuxième mi-temps, la vivacité et l’intensité augmente dans le match. Les menaces viennent de tous les côtés.  Mais le score reste inchangé. Le coup de sifflet final retenti.


Ainsi, dans la poule des universités publiques de Conakry, L’UGLCS et l’UGANC termine respectivement 1er et 2ème  avec 8 points et une différence de buts de plus Six. L’ISSEG fini 3ème avec 8 points également pour une différence de 5 buts. L’ISAU et l’ESTH viennent loin derrière avec respectivement 2 et 0 points et une différence de buts de moins 8 et 9.


L’ISSEG éliminé mais n’a pas démérité, car la Direction Générale, les encadreurs et les joueurs ont chacun en ce qui lui concerne joué leur rôle !


Alpha Oumar DIALLO, webjournaliste ; Tel : +224  621 80 34 54 ; alphafria@gmail.com