29 Ma

  • Dans News
Soutenance de mémoire professionnel de Licence pour juin

Soutenance de mémoire professionnel de Licence pour juin

Vers une mise en œuvre effective du LMD à l’ISSEG : les étudiants doivent présenter un rapport de recherche scientifique de fin de cycle en juin 2018


« En prélude du mémoire professionnel, la présentation d’un rapport de recherche scientifique est obligatoire pour les étudiants en fin de cycle 2017-2018 », ce qu’a décidé la Direction Générale,  nous confie Dr Moussa CAMARA DGA-Formation et Perfectionnement dans un entretien accordé à la rédaction de notre site.


Depuis leur avènement à la tête de la Direction Générale en Novembre 2017, les initiatives pour mettre en application les exigences du LMD à l’ISSEG se multiplient. Cette équipe de professionnels et d’administrateurs universitaires comptent appliquer effectivement le dernier règlement des études  de l’institut. Entre autres de ces principes établis, l’étudiant doit élaborer un rapport de stage et présenter un rapport  recherche scientifique ce qui pourrait être une soutenance les prochaines années.


Le Directeur Général Adjoint chargé de la Formation et du Perfectionnement de l’ISSEG nous parle des dispositions prises pour mettre en application toutes ses mesures.


Le rapport de recherche est un document élaboré par l’étudiant lui-même sous l’encadrement d’un enseignant-chercheur de rang magistral. Dans le dernier règlement des études de l’ISSEG, il est clairement établi que l’étudiant élabore un rapport de stage et à sa sortie soutient un rapport  recherche qui fait suite au premier. Quand le stage est bien fait, il constitue déjà un travail qui prépare un rapport recherche car,  il contient un ensemble de problèmes  identifiés lors de la pratique professionnelle. Il s’agira, dans le rapport de recherche, de prendre l’un de ces cas et de le problématiser donc, les deux sont imbriqués.


Ce qu’on veut trouver dans ce rapport recherche : c’est d’abord un thème lié aux activités d’enseignement ou alors aux pratiques éducatives, aux questions éducatives en générale. Il y aura un contexte et une justification du choix des sujets, une problématique,... l’étudiant présentera quelques résultats de recherche et fera  des recommandations » a-t-il déclaré en substance.


Dans la suite de nos entretiens, il annonce des dispositions prises tant au niveau de l’administration qu’au niveau des étudiants, selon lui :


 « Le dispositif est fait en sorte que le directeur de recherche qui soit nécessairement  titulaire d’une thèse de doctorat, il veillera  sur le contenu scientifique et la vivacité de la méthodologique  et,  un ou deux  Co-encadrant(s), titulaire(s) de master de l’ISSEG qui s’occuperont du respect de la méthodologie et du contenu du document ; il est l’ouvrier qui permet à l’étudiant de pouvoir écrire.  C’est en prélude du mémoire professionnel de licence  que nous  avons imposé cette année dans le règlement des études donc,  personne ne sortira de l’ISSEG sans soutenir » a-t-il prévenu.


Impulser une nouvelle dynamique des apprentissages dans le contexte du LMD à l’ISSEG est l’une des préoccupations majeures de cette nouvelle équipe dirigeante ; le mémoire de recherche est donc une des stratégies d’une importance capitale  qui permettra aux enseignants-chercheurs et étudiants de qualifier d’avantage les apprentissages mais aussi à la bibliothèque d’en faire des archives. Du courage et bonne chance, dirait-on ‘’l’ISSEG, baromètre du système éducatif Guinéen’’


A propos de l’Auteur :


Tamba KAMANO


620 712  457/ 664  797  154


Web_jounaliste_ISSEG