DF-PAGE

DF-PAGE

DEPARTEMENT DE FORMATION EN PLANIFICATION ADMINISTRATION ET GESTION DE L'EDUCATION (DFPAGE)
Les 4 grands domaines de formation des gestionnaires du système éducatif soit un nombre total de 90 crédits d'enseignement
  • Planification, administration et gestion du système éducatif.
  • Formation, soutien pédagogique et administratif
  • Animation, communication et représentation
  • Évaluation , contrôle et recherche
 
Conditions d’admission
Pour être admis dans le programme, le candidat, la candidate doit :
- être fonctionnaire
- Détenir un diplôme d’études universitaires de premier cycle ou l’équivalent dans
un domaine disciplinaire spécifique;
- Avoir au moins cinq ans d’expérience dans un poste en éducation reconnu par le
MEPU-EC.
- Être âgé au moins de 30 ans et de 47 ans au plus pour les hommes et de 50 ans
pour les dames.
- Avoir réussi le test de recrutement de l’ISSEG.
 
Composition du dossier de candidature
Les candidats devront fournir :
- une demande manuscrite ;
- trois (3) photos d’identité (récentes) ;
- un extrait de naissance ;
- un arrêté d’engagement dans l’Éducation Nationale ;
- un état général de service signé par l’autorité hiérarchique ;
- l’arrêté ou la décision de nomination au poste actuel ;
- un bulletin de salaire récent (original);
- diplôme universitaire
 
Méthodes et critères de sélection
Les critères pour la première cohorte seront déterminés en partenariat entre le MÉPU-EC et l’ISSEG en conformité avec les règlements internes (Quatrième Partie du Règlement des études). Ces règlements à l’article 66 prévoient que l’admission des étudiants est régie par les principes directeurs suivants :
a) le Conseil de perfectionnement adopte les normes d’admission;
b) l’ISSEG diffuse l’information relative aux modalités et aux exigences d’admission dans ses programmes en tenant compte de leur capacité d’accueil;
c) toute demande d’admission à l’ISSEG doit être étudiée avec justice, équité et diligence.
 
Date limite pour déposer une demande d’admission
La date de dépôt d’une demande d’admission au programme est fixée au 1er juillet de chaque année. La rentrée universitaire est fixée par le ministère de l’enseignement supérieur.

 

 

 

Deux sections composent ce département:

Section Planification et

Section Administration et gestion de l'Education

PLAN DE DEVELOPPEMENT DEPARTEMENTAL 2017-2019

Objectifs prioritaires

  • Doter les personnels administratifs de l’éducation à travers des sessions de formation à distance et en présentiel, des compétences requises à la mise en œuvre de leurs fonctions respectives;
  • Assurer une formation d’accompagnement aux nouveaux promus;
  • Produire et soumettre au MEPU un projet de texte portant institution d’un corps des administrateurs de l’éducation nationale;

  • Promouvoir le Master en Administration de l’Education.

Le présent plan de développement institutionnel est axé sur 5 grandes activités

 

  • La première activité consiste à poursuivre les efforts tantôt développés à travers les formations d’adaptation aux fonctions d’administration des personnels des structures de l’éducation. Elle consistera à répondre aux exigences de qualification des activités des chefs de service des structures centrales et déconcentrées ainsi que des gestionnaires des diverses structures et organisations éducatives. Elle couvrirait notamment
  • les chefs de section des enseignements élémentaire et secondaire ;
  • les chefs de sections planification et développement de l’école ;
  • les chefs service formation continue ;
  • les chefs service des affaires administratives et financières ;
  • les chefs service examen et concours scolaires ;
  • les chefs des antennes alphabétisation ;
  • les chefs du pool secrétariat,
  • les personnels d’encadrement des collèges et des lycées.

 

Les départs à la retraite tant au niveau des structures centrales et déconcentrées que dans les organisations éducatives, mais aussi les implantations de nouveaux établissements d’enseignement justifient amplement la continuation de cette formation. Sous la tutelle du département de l’enseignement pré-universitaire, l’ISSEG recruterait sur concours au prorata des possibilités d’accueil ainsi que des besoins exprimés au niveau des fonctions administratives (chefs d’établissement et leurs adjoints, cadres administratifs des IRE et des DPE/ DCE).

 

  • La deuxième activité comprend une extension de la formation d’adaptation aux fonctions à toute prise de fonction dans les structures d’administration de l’éducation et ce, pour ne pas retomber dans le cycle des néophytes lequel s’est avéré combien préjudiciable pour tout le système éducatif. Erigé en préalable pour toute prise de fonction d’administration dans les structures de l’éducation, elle intéresserait prioritairement les écoles et établissements d’enseignement privés. Elle reste suspensive à l’aval du département et à la promulgation d’un texte la rendant obligatoire à toute prise de fonction dans les secteurs tant publics que privés.

Les conditions d’éligibilité à cette formation seraient déterminées par l’ISSEG et les autorités compétentes de l’éducation avec une forte implication de la direction nationale de l’enseignement privé.

Elle aurait notamment pu être érigée par l’ISSEG en activité génératrice de revenus

 

  • La troisième activité concerne la mise en œuvre d’un Master en Administration de l’Education. Composé de 120 crédits transférables, la master sera délivré en 6 semestres (2 années scolaires).

L’ouverture d’un master en administration de l’éducation est d’autant plus nécessaire qu’elle permettrait de mettre fin aux formations palliatives. Elle offrirait les possibilités d’une véritable professionnalisation dans les domaines spécifiques de l’administration de l’éducation (management des structures éducatives, développement de curricula et évaluation, gestion financière des écoles et établissements, etc.).

Cependant, l’ouverture d’un master en administration de l’éducation Elle reste suspensif à maintes contraintes dont la promulgation d’un corps des administrateurs de l’éducation avec pour préalable l’identification et la définition des missions des différentes fonctions en vigueur dans les structures éducatives.

 

  • La quatrième activité reste orientée vers les obligations de fonctionnement optimal du DFPAGE. Actuellement, son personnel est des plus réduits, l’Institut supérieur de formation à distance (ISFAD) y ayant trouvé son vivier. Il y a donc nécessité (i) d’étoffer le personnel par un recrutement conséquent et (ii) de pourvoir aux formations desdits personnels (Master et Doctorat).

Il est tout aussi important d’ouvrir le département aux contacts internationaux à travers l’organisation conjointe et/ou la participation à des colloques et conférences, la publication dans des revues à comité de lecture international, etc.

Il y sera également développé un bulletin de liaison.

 

  • A ces 4 chantiers, s’ajoute la logistique commune de base, laquelle requiert en toute priorité et pour la période sus indiquée, un véhicule tout terrain, une assembleuse, une photocopieuse, 2 vidéoprojecteurs, 2 écrans. Elle reste suspensive à la mise en œuvre de toutes les formations continues et à distance tantôt mises en exergue.  
Dr Moustapha  DIALLO

Dr Moustapha DIALLO

Chef de Département

  • (+224) 655.751.887
  • moustapha.diallo@isseg-gn.org
Mr BARRY Ahmadou

Mr BARRY Ahmadou

Chef Section Planification

  • (+224) 622.41.25.92
  • ahmadou.barry@isseg-gn.org
Mr Aly André SIMBIANO

Mr Aly André SIMBIANO

Chef Section Administration et gestion de l'Education

  • (+224) 664.91.57.96 / 655.44.92.70
  • alyandre.simbiano@isseg-gn.org
Dr Djénabou BALDE

Dr Djénabou BALDE

Enseignante-Chercheuse(Chargée de cours)

  • (+224) 62.44.02.02 / 67.44.02.02
  • djenabou.balde@isseg-gn.org

ADMINISTRATION ET GESTION DE L'EDUCATION

3-4-1.Formation complémentaire et en cours d'emploi des personnels administra-tifs des structures de l’éducation
3-4-2.Projet de Formations préalables aux prises de fonction en administration de l’éducation à l’intention des néophytes des structures administratives de l’éducation
3-4-3.Projet de mise en œuvre d’un Master en Administration de l’Education à l’intention des personnels administratifs des structures éducatives et des étudiants titulaires d’une licence