• Nov
    30

    Période: 10h30 à 14h

    Lieu: ISSEG Ordre du jour: délibération sur les résultats annuels 2015-2016

    Dans la salle de réunion au 3ème étage dudit Institut, la Direction Générale a convoqué comme à l’accoutumé, les chefs de section et de Département ce jeudi 21 juillet dernier pour la délibération des résultats annuels 2015-2016. Devant un parterre de fonctionnaires, le Directeur Général, Docteur Mohamed Lamine BAYO ouvre la séance à 11 h 30 : « l’exigence première du LMD, c’est l’instauration des comités de programme qui évaluent la qualité des différents cours dispensés dans les différents départements, mais la deuxième exigence est le comité institutionnel qui fait la mise en œuvre et le suivi du LMD ; il lui revient d’apprécier les procès verbaux du comité de programme, pour ce faire, la logique voudrait qu’on donne la parole au président du comité institutionnel pour un compte rendu résumé. Cependant je voudrais attirer l’attention des uns et des autres sur certains aspects qui ne doivent pas être occultés au cours de ce compte rendu, les chefs de section doivent nous situer si l’évaluation a été effective, si tous les cours prévus dans les plans d’étude ont été évalués, quels sont les enseignants qui causent des difficultés aux chefs de section. Nous voulons aussi savoir si les comités de programme ont siégé et si tous les procès verbaux sont parvenus au président du comité institutionnel faisant foi des constats majeurs et quelles sont les résolutions apportées. Nous devons avoir aussi une précision par rapport à l’effectif total des étudiants par section filles comme garçons». Le Directeur Général Adjoint chargé de la formation, Docteur Lansana CAMARA, à l’entame de son intervention remercia le DG ainsi que les participants, selon lui, « sur les 8 comités de programme dont tous les chefs de département sont membres, un seul rapport m’est parvenu celui de la Physique-Chimie-Technologie, cela donne l’impression que les comités de programme n’ont pas encore siégé. Le comité institutionnel quant à lui a tenue une rencontre hier au cours de laquelle l’ordre du jour était de présenter les membres en réunion ; analyser la prise en compte des notes de stage ainsi que la présentation des résultats et divers. Le président est donc Dr. Lansana CAMARA DGA-formation, le Vice Président Dr. Albert BALLAMOU DGA-Recherche, le Rapporteur Ousmane KEITA Chef service de la scolarité. Les membres sont : Dr Sékou BANGOURA, Dr. Samba DIENG, Dr. Moussa CAMARA, Dr. Moustapha DIALLO. Les membres associés sont : Dr. Yaya Taran DIALLO, Dr. Djenabou BALDE coordinatrice ROOCARE-GUINEE. A propos du second point relatif à la prise en compte des notes de stage, après discussions, le comité institutionnel a décidé que la note de stage représentait la 5ème partie des crédits alloués à leur formation, cette note se composait de celle du micro-enseignement, du stage pratique et du rapport de stage ces 3 notes additionnées et divisées par 3 constituent la moyenne de stage. La moyenne générale sera à cet effet à la moyenne du cycle fois3 plus 1 fois la moyenne du stage, le tout diviser par 4» dit Dr Lansana CAMARA. Alors, il revient aux chefs de section de recalculer les moyenne en fonction de cette règle et il leur a été ordonné de ne plus bloquer les étudiants au beau milieu de l’année mais qu’ils prennent soin de le faire en fin d’année. Mais aussi de tenir compte des statistiques qui facilitent la lecture des résultats suivant le nouveau règlement des études dans son article 139 et 140. Le point qui a suivi était la délibération des notes. Sur ce le DGA-Recherche demanda aux chefs de Département d’intervenir. Dr Samba DIENG, chef de département Sciences Sociales a aussitôt demandé qu’on donne la parole aux chefs de section et Mr Ismaël COUMBASSA a servi d’exemples. Selon lui « en Histoire-Géographie-ECM Licence1, l’effectif=119 ; ont zéro dette 24 ; 1dette=44 ; 2dettes 46 ; admis 144 et plus de 2dettes=5. En L2 l’effectif=59 ; ont zéro dette=32 ; 1dette=19 ; 2dettes=8 ; admis=59. En L3, l’effectif=22 ; zéro dette=07 ; 1dette=08 ; 2dettes=06 ; admis=21. En L4,S8, l’effectif=128 ont zéro dettes=125 ; 1dette=2 ; admis=125 ; congé académique=1 et enfin L4, S9, l’effectif=1, zéro dette=1, admis=1 ». Toutefois cette procédure étant longue et lente, par conséquent la Direction Générale demanda aux différents chefs de section de synthétiser les résultats à travers des tableaux statistiques résumés à présenter au comité institutionnel le 24 juillet 2016. Dans les divers, il a été retenu que les bourses d’études postes universitaires seront désormais octroyées, sous proposition de la section et du département en fonction de l’engagement de l’enseignant-chercheur dans les charges de l’ISSEG. Le DG ordonna au comité institutionnel d’évaluer les enseignements et aux enseignants-chercheurs d’intégrer les TIC dans leur enseignement. Au sujet des activités festives, elles ont été reprogrammées pour les mercredi 26 et jeudi 27 juillet. Quant à la plate-forme de revendication du conseil des étudiants réunis en conseil ordinaire le 4 juin dernier. Après examen minutieux, certains points ont été acceptés tels que : l’organisation des sessions d’accueil de nouveaux étudiants ; expliquer le règlement des études aux étudiants ; rehausser le temps des fonctionnaires de la bibliothèque matin et soir ; augmenter le nombre de jours pour le compte de l’atelier de micro-enseignement ; le suivi et la mise à jour des cours ; le contrôle de la qualité des brochures vendues par un comité de lecture. D’après le DG, « le Ministre de l’enseignement supérieur a donné des instructions d’enlever les mosquées dans toutes les institutions d’enseignement supérieur, à défaut, balayer le minaret de cette mosquée pour quelle soit une salle simple à accès public ». Après 2h25 minutes d’entretien, le DG leva la séance aux environs de 13h55. A propos de l’auteur : Tamba KAMANO 620 712 457 ou 664 797 154